• Alice Gontier

Comment Cœur de Forêt contribue au développement durable?

Tous unis face à la pauvreté

Aujourd’hui, 10% de la population mondiale vit encore dans une extrême pauvreté et lutte chaque jour pour satisfaire ses besoins fondamentaux. Ce sont 700 millions de personnes qui ne peuvent accéder à des soins de santé suffisants, à une éducation, ou même à une eau saine. Avoir un emploi ne garantit pas forcément une vie décente. En 2018, 8% des travailleurs dans le monde vivaient dans l’extrême pauvreté. Les populations rurales sont touchées par un taux de pauvreté de 17,2%, chiffre trois fois supérieur à celui des zones urbaines.

Faire reculer la pauvreté est primordial.

ODD n°1 Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde = Renforcer la résilience des populations vulnérables et leur apporter les mêmes ressources économiques, l’accès aux services de base, au contrôle de leurs terres, aux ressources naturelles et à des technologies adaptées à leurs besoins. Réduire leur exposition aux phénomènes climatiques et environnementaux.

➡ Cœur de Forêt participe à l’élimination de la pauvreté dans le monde à travers ses projets. Pour cela nous nous engageons auprès des petits producteurs du Sud, en les accompagnant vers des cultures diversifiées, durables, et dans le cadre d’une rémunération équitable. Nous investissons dans la construction d’infrastructures nécessaires localement au service du développement de filières agro-écologiques équitables. Ces filières remplissent deux objectifs : préserver l’environnement des populations les plus vulnérables et de leur permettre de générer des revenus plus importants, sans compromettre leur avenir.

Objectif faim zéro

Depuis 2015, le nombre de personnes qui souffrent de la faim est en augmentation. On estime que près de 8,9% de la population mondiale ne peut se nourrir suffisamment.

Le monde n’est pas sur la bonne voie pour atteindre l’objectif Faim Zéro d’ici à 2030.

Si les tendances récentes se poursuivent, le nombre de personnes touchées par la faim dépasserait 840 millions d’ici 2030. La crise du Covid-19 n’a pas amélioré la situation avec 135 millions de personnes supplémentaires qui risquent de souffrir d’insécurité alimentaire aiguë. Des mesures doivent être rapidement mises en œuvre afin de fournir de la nourriture et une aide humanitaire aux régions à risque.

Il devient également nécessaire de renforcer les systèmes agricoles dans les zones vulnérables afin de pérenniser des productions vivrières, et ainsi permettre aux populations locales de se nourrir convenablement à travers des systèmes de production durables.

ODD 2 : Augmenter la productivité agricole et les revenus des petits producteurs, en particulier les femmes, les autochtones, les exploitants familiaux. Assurer la viabilité des systèmes de production alimentaires et mettre en œuvre des pratiques agricoles résilientes. Préserver la diversité génétique des semences, des cultures et des espèces sauvages apparentées.


➡ Cœur de Forêt assure l’égalité d’accès aux terres, aux ressources productives et aux intrants, au savoir, aux services financiers et aux marchés de commercialisation à l’international. Nous développons des systèmes qui permettent d’accroître la productivité et diversifier les productions tout en préservant les écosystèmes. La qualité des sols est améliorée durablement et renforce ainsi les capacités d’adaptation aux changements climatiques sur des zones particulièrement à risque ! Grâce à des semences et aux plantations variées, nous utilisons leurs avantages génétiques tout en préservant les espèces endémiques de chaque région

Promouvoir le bien-être de tous à tout âge

Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être sont essentiels au développement durable. Des avancées significatives ont permis d’augmenter l’espérance de vie et de réduire certaines causes majeures de la mortalité infantile et maternelle. Cependant, l’amélioration de l’assainissement et de l’hygiène, réaliseraient des progrès significatifs pour sauver des millions de vies supplémentaires.


ODD 3: Réduire nettement le nombre de décès et de maladies dus à des substances chimiques dangereuses, à la pollution et à la contamination de l’air, de l’eau et du sol. Appuyer la recherche et la production de médicaments, et assurer l’accès universel à ces soins. Financer le recrutement, le perfectionnement, la formation et le maintien en poste du personnel de santé dans les pays en développement.


➡ Cœur de Forêt participe à l’amélioration de la santé des producteurs grâce aux pratiques agro-écologiques détournant ainsi les producteurs de l’utilisation de substances polluantes. Nous développons des filières d’huiles essentielles, notamment à Madagascar, et nous travaillons à la sauvegarde et la diffusion des connaissances de la pharmacopée locale, de l’utilisation des plantes et leurs vertus incroyables. En apportant des savoir-faires techniques, nous travaillons au développement de filières efficientes, équitables pour les producteurs et plus abordables. Enfin, depuis 2015, nous travaillons avec l’appui de Michel Pidoux, chercheur et spécialistes des huiles essentielles. Nous accueillons les équipes de l’association malgache Arova dans nos locaux d’Antsirabe à Madagascar, en leur mettant à disposition notre laboratoire pour la mise en flacon de leurs synergies d’huiles essentielles. Arova est une association qui fédère et forme les médecins malgaches à l’usage des huiles essentielles et à l’aromathérapie pour un usage en milieu hospitalier, développant ainsi l’accès aux soins pour les plus pauvres

Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité.

Comment Cœur de Forêt participe à la réalisation de l’Objectif mondiale de Développement Durable n°4 instauré par l’ONU ?


Au cours de la dernière décennie, des progrès majeurs ont été réalisés pour améliorer l’accès à l’éducation. Néanmoins, 1/5 ème de la population mondiale enfantine n’étaient pas scolarisée en 2018. Plus de la moitié de tous les enfants et adolescents du monde n’ont pas encore le niveau minimal de compétences suffisant. L’éducation favorise la mobilité socio-économique et constitue un moyen d’échapper à la pauvreté.


ODD 4 : Faire en sorte que les femmes et les hommes et enfants, aient accès dans des conditions d’égalité à un enseignement technique, professionnel ou tertiaire, de qualité et d’un coût abordable. Leur permettre d’acquérir les connaissances et compétences nécessaires pour promouvoir le développement durable.


➡ À travers nos programmes d’accompagnement et de formation agro-écologiques avec les producteurs partenaires, mais aussi grâce à nos programmes de sensibilisation à l’environnement dans les écoles primaires, collèges et lycées dans les pays du Sud, Cœur de Forêt permet aux jeunes et aux adultes d’acquérir les connaissances et compétences nécessaires à la compréhension de leur environnement et à sa préservation, notamment dans le cadre de l’agriculture de subsistance, c’est-à-dire l’agriculture à vocation alimentaire ou rémunératrice à petite échelle, ayant pour vocation de faire vivre la famille

Promouvoir une industrialisation durable et encourager l’innovation. Comment Cœur de Forêt participe à la réalisation de l’Objectif mondiale de Développement Durable n°9 instauré par l’ONU ?

Une industrialisation durable profite à tous, génère des emplois et des revenus. Ce facteur a un rôle crucial dans l’introduction de nouvelles technologies, le développement du commerce international et l’utilisation efficace des matières premières. L’innovation et les progrès technologiques ont une importance capitale dans la recherche de solutions durables aux défis économiques et environnementaux sans pour autant tomber dans l’illusion d’une technologie providentielle.


Pour atteindre de grandes avancées, il est nécessaire d’apprendre à utiliser de manière optimale les ressources et l’énergie.

ODD 9 : Favoriser le développement économique et le bien-être de l’être humain, en mettant l’accent sur son accès universel, à un coût abordable et dans des conditions d’équité. Renforcer la recherche scientifique, perfectionner les capacités technologiques des secteurs industriels, en particulier des pays en développement.


➡ Cœur de Forêt participe au développement de filières respectueuses de l’environnement par l’expérimentation et la diffusion de techniques agro-écologiques. L’amélioration des performances énergétiques des alambics utilisés pour la distillation des huiles essentielles, permet de consommer moins de bois et ainsi préserver la ressource. Le transfert de compétences sur la culture et la transformation des produits forestiers non-ligneux ainsi que l’appui économique permet un meilleur accès aux marchés locaux et internationaux pour les producteurs partenaires de l’association, le tout dans une démarche équitable. Cœur de Forêt participe ainsi à la mise en place d’un outil de production, économiquement fiable, durable et résiliente.

Consommation et production durables

Comment Cœur de Forêt participe à la réalisation de l’Objectif mondiale de Développement Durable n°12 instauré par l’ONU ?


La consommation et la production mondiales — véritables moteurs de l’économie mondiale — reposent sur une utilisation de l’environnement et des ressources naturelles d’une manière qui continue à avoir des effets destructeurs sur la planète. Les écosystèmes sont menacés et avec eux, notre propre survie.

Si la population mondiale atteint 9,6 milliards de personnes d’ici à 2050, il nous faudrait trois planètes pour fournir les ressources nécessaires à nos modes de vie actuels. La consommation et la production durables visent à « faire plus et mieux avec moins ». Elles consistent également à découpler la croissance économique et la dégradation environnementale en accroissant l’efficience dans l’utilisation des ressources et en favorisant des modes de vie durables.

La consommation et la production durables peuvent également contribuer à réduire la pauvreté et à assurer la transition vers des économies vertes et à faible émission de carbone.

ODD 12 : Parvenir à une gestion durable et à une utilisation rationnelle des ressources naturelles. Aider les pays en développement à se doter des moyens scientifiques qui leur permettent de s’orienter vers des modes de consommation et de production plus durables. Mettre au point et utiliser des outils de contrôle des impacts sur le développement durable.


➡ Sur les différents projets, Cœur de Forêt allie programmes de reforestation et lutte contre la déforestation. Avec 33% de la déforestation mondiale provoquée par l’agriculture itinérante, de subsistance, pratiquée à l’échelle familiale, nous travaillons à modifier les pratiques de production locales pour une meilleure préservation des sols, de la biodiversité, des ressources, tout en améliorant les rendements, la qualité des produits et le niveau de vie des producteurs.

Unis contre le changement climatique

Comment Cœur de Forêt participe à la réalisation de l’Objectif mondiale de Développement Durable n°13 instauré par l’ONU ?


L’année 2019 a été la deuxième année la plus chaude de l’histoire et marque la fin d’une décennie de chaleur exceptionnelle. Les niveaux de CO2 atmosphériques ont atteint de nouveaux records. Les changements climatiques affectent désormais tous les pays sur tous les continents. Ils perturbent les économies nationales et affectent des vies et les phénomènes météorologiques deviennent plus extrêmes. Près de 20% des émissions de gaz à effet de serre mondiales sont dues à la déforestation. Les causes de déforestation sont, quant à elles, l’agriculture commerciale à hauteur de 40% et l’agriculture de subsistance à hauteur de 33%. Lutter contre la déforestation est donc un engagement fort pour enrayer les changements climatiques.

ODD 13 : Renforcer, dans tous les pays, la résilience et les capacités d’adaptation face aux aléas climatiques et aux catastrophes naturelles liées au climat.


➡ Coeur de Forêt lutte directement contre la déforestation liée à l’agriculture de subsistance en accompagnant les producteurs partenaires vers des méthodes résilientes, moins extensives, qui préservent donc les forêts de la déforestation et limitent ainsi les émissions de gaz à effet de serre qui proviendraient de la dégradation de ces écosystèmes. Nous travaillons également à la restauration des forêts et des sols grâce à l’arbre et enfin, nous sensibilisons aux enjeux de la consommation responsable, pour diminuer l’utilisation de produits issus de la déforestation.

Préserver la vie terrestre

Comment Cœur de Forêt participe à la réalisation de l’Objectif mondiale de Développement Durable n°15 instauré par l’ONU ?

La santé des écosystèmes se détériore plus rapidement que jamais, affectant les fondements mêmes de nos économies, nos moyens de subsistance, notre sécurité alimentaire, notre santé et notre qualité de vie dans le monde entier.

La déforestation et la désertification posent des défis majeurs au développement durable et ont des répercussions négatives sur la vie et les moyens de subsistance de millions de personnes. Les forêts sont d’une importance vitale pour le maintien de la vie sur Terre et jouent un rôle majeur dans la lutte contre les changements climatiques. Depuis 1990, 420 millions d’hectares de forêts ont disparu.

ODD 15 : Garantir la préservation, la restauration et l’exploitation durable des écosystèmes terrestres. Promouvoir la gestion durable de tous les types de forêt, mettre un terme à la déforestation, restaurer les forêts dégradées et accroître considérablement le boisement et le reboisement au niveau mondial. Réduire la dégradation du milieu naturel, mettre un terme à l’appauvrissement de la biodiversité et protéger les espèces menacées.


➡ A travers nos programmes de lutte contre la déforestation, mais aussi la plantation de plus de 1 000 000 d’arbres dans le monde de près de 300 espèces, nous préservons mais aussi restaurons la biodiversité forestière. Cœur de Forêt recense les espèces menacées sur ses zones d’intervention, développe des pépinières et replante sur des zones endommagées ou chez les producteurs partenaires afin qu’ils n’aient pas à déforester d’avantage.

Envie d’aider Cœur de Forêt ?

Vous pouvez faire un don directement en suivant ce lien


Nous suivre
Naviguer sur notre site
  • Facebook Coeur de Forêt
  • Instagram Coeur de Forêt
  • Linked In Coeur de Forêt
  • Twitter Coeur de Forêt
  • YouTube Coeur de Forêt
Newsletter
Nous contacter

Projets

    Indonésie Florès - Tanawolo

    Cameroun - Sanaga

    Madagascar - Masoala

    Madagascar - Antsirabe

    Bolivie - Coroico

    Pérou - San Francisco

    France - Forêts du Lot

         Propriétaires de petits bois

    France - Sensibilisation

    France - Agriculture urbaine

Partenaires & Mécènes

    Nos mécènes

    Devenir mécène

35 bd du Champy Richardets 93160 Noisy le Grand contact(a)coeurdeforet.com / +33(0)145929223

Marque et logo déposés.

© Coeur  de Forêt