• Alice Gontier

La désertification va affecter nos vies. Mais comment ?

Mis à jour : 1 juil. 2020

Les zones arides, caractérisées par de faibles précipitations et un taux d’évaporation très élevé, couvrent actuellement 41 % de la surface émergée de la planète. Plus de deux milliards d’Hommes y vivent, en grande majorité dans des pays en développement. Ces populations sont particulièrement dépendantes des ressources de la nature environnante afin d’avoir accès à des biens et services essentiels, comme la nourriture, l’énergie ou l’eau potable.

27% des forêts mondiales se situent en zones arides.

Ces écosystèmes sont menacés par le changement climatique et les activités humaines.

La déforestation, la surexploitation et la mauvaise gestion des terres (pratiques d'irrigation inappropriées, utilisations d’intrants chimiques peu respectueux de l’environnement…) vulnérabilisent les zones arides, tandis que la pauvreté, l'instabilité politique et la pression démographique croissante ne font qu’aggraver le problème.

L’ensemble de ces facteurs explique le phénomène de désertification, la diminution ou la perte de productivité biologique ou économique de de ces terres.

On estime que près de 60 000 km2 de terres sont touchées par la désertification chaque année.

Les périodes de sécheresse viennent ensuite aggraver la désertification.

De nombreuses espèces végétales résistent mal lorsque les précipitations sont inférieures aux niveaux habituels et n’y survivent pas toujours. Leur disparition aggrave alors la désertification car elles ne peuvent plus jouer leur rôle de fertilisation du sol, de rempart à l’avancée du sable et de régulation de l’eau. En outre, cela prive les populations, souvent déjà démunies, de sources de revenus, de nourriture et d’eau, ainsi que de moyens de se soigner ; ce qui a pour conséquence des conflits autour de l’accès aux ressources et des migrations massives.

Selon les Nations Unies, 135 millions de personnes pourraient être contrainte à se déplacer du fait de la désertification d’ici 2045.

Réhabiliter les zones déjà dégradées en les reboisant intelligemment, mieux gérer et protéger les forêts des zones arides sont des moyens efficaces de lutte contre la désertification. Découvrez les projets de Cœur de Forêt

37 vues0 commentaire