• Alice Gontier

L'impact de la volaille sur la déforestation ?

Mis à jour : mai 7


Notre alimentation a un impact indéniable sur la déforestation mondiale.

La France importe des matières premières qui provoquent de la déforestation dans d’autres pays. En 50 ans, des forêts d’une surface équivalente au territoire métropolitain aurait ainsi été détruites dans le monde pour satisfaire nos consommations.

Certains aliments sont particulièrement à risque quand il s’agit de déforestation.

La viande (de volaille principalement), le lait et les œufs sont en tête quand il s’agit d’impact sur la déforestation. La culture du soja grandissante, destinée à nourrir les animaux, sacrifie de nombreuses surfaces de forêts pour s’y installer.


En moyenne, un Européen consomme 57 kg de soja de manière indirecte. Entre 2000 et 2015, c’est une surface de la taille du Portugal qui a été détruite pour répondre à la demande européenne en soja.


En France, c'est 1/3 de l'Empreinte Forêt® d'un Français qui provient de sa consommation de volaille et d'œufs.


Vous voulez agir contre la déforestation :

1. Mesurer votre impact. Évaluer votre Empreinte Forêt® grâce à Envolvert

2. Découvrez des gestes et solutions, pour limiter votre impact sur la déforestation et activer le programme de coaching sur All4trees

3. Soutenez les acteurs de terrain comme Cœur de Forêt, qui accompagne les petits producteurs vers une agriculture et une sylviculture plus durable, pour le développement d’échanges commerciaux équitables et transparents. Découvrez tous les moyens de nous soutenir !


Le 20 Mars, c'est la Journée mondiale sans viande

8 vues0 commentaire