• Alice Gontier

Qu'est ce que sont les migrants environnementaux

Dernière mise à jour : 1 juil. 2020


Migrants environnementaux : « Personnes ou groupes de personnes qui, essentiellement pour des raisons liées à un changement environnemental soudain ou progressif influant négativement sur leur vie ou leurs conditions de vie, sont contraintes de quitter leur foyer ou le quittent de leur propre initiative, temporairement ou définitivement, et qui, de ce fait, se déplacent à l’intérieur de leur pays ou en sortent. »⠀

- Organisation internationale des migrations



La déforestation est un des facteurs majeurs des migrations environnementales.

La déforestation contribue à 20 % des émissions de gaz à effet de serre (Source : GIEC). Elle accentue donc les changements climatiques. L’absence de forêts pour réguler le cycle de l’eau, fertiliser les sols, stabiliser les sols ou encore agir en tant que rempart engendre une érosion et une désertification accrue des sols, rendant de plus en plus de zones invivables à travers le monde.

Les sols déforestés sont davantage vulnérables à la pluie, l’humus risquant d’être emporté par l’eau, privant ainsi le sol de sa fertilité et entrainant des coulées de boue. Les glissements de terrains y sont également plus fréquents, sans racines pour retenir les sols. Les inondations récurrentes dans certains pays, comme le Bangladesh, contraignent la population à se déplacer pour survivre. Le risque d’incendie accru, lui aussi, par la déforestation peut diminuer l¬a pluviométrie. Tout cela sans compter l’affectation accrue par les cyclones, typhons et ouragans affectent des zones déforestées, car sans arbres plus aucune barrière pour casser les vents violents.

Le nombre de réfugiés environnementaux est difficile à évaluer, mais les projections sont alarmantes à l’échelle planétaire. Toutes les régions du monde seront affectées, en tant que région de départ ou bien d’accueil. Réagissons, préservons les forêts et les Hommes.

35 vues0 commentaire