top of page
  • Photo du rédacteurAlice Gontier

[Rapport] Bilan 2019 Projet Indonésie Florès

Dernière mise à jour : 18 déc. 2020

Chaque année, l’île de Florès est fortement touchée par la pratique du brûlis de la part de ses habitants, en particulier les éleveurs et les paysans. D’une part, le feu est allumé sur les

herbes sèches par les chasseurs dans le but de faire sortir le gibier (sanglier, cerfs) de la broussaille, d’autre part, l’île commence à attirer des investisseurs agricoles, peu enclin à la préservation de l’environnement, qui souhaitent bénéficier de nouveaux espaces pour la plantation d’oléagineux destinés à l’alimentation (cajou) ou encore aux transports (biofuel). Les faibles revenus générés par les quelques productions locales n’offrent pas de perspective