top of page
  • Photo du rédacteurAlice Gontier

Reportage « IKEA, le seigneur des forêts » sur Arte : l’appétit de l’ogre suédois toujours néfaste pour la biodiversité


Reportage : Ikea seigneur des forêts,


Cœur de Forêt se fait l'écho d'une inquiétude grandissante concernant les pratiques de l'industrie du meuble, en particulier IKEA, dont l'appétit pour le bois impacte de manière significative nos forêts. Déjà en 2017, l'émission Cash Investigation révélait des pratiques alarmantes : exploitation de forêts vierges, obtention de labels environnementaux discutables, et même des coupes sauvages en Roumanie. Ces révélations, combinées avec les nouvelles enquêtes de l’association Disclose et d'Arte, nous montrent une continuité dans les dérives de cette multinationale. Aujourd'hui plus que jamais, il est crucial de sensibiliser le public et de remettre en question notre consommation de produits issus d'une telle exploitation.


Aujourd'hui, nous vous partageons le reportage "IKEA, le seigneur des forêts", récemment diffusé par Arte. Il lève le voile sur les dessous peu reluisants du géant suédois du meuble, pourtant connu pour son image familiale et écoresponsable. Le reportage est édifiant, les pratiques d'approvisionnement en bois d'IKEA exposées sont dévastatrices.


La firme, qui prétend s'engager pour un approvisionnement responsable, montre une tout autre réalité derrière ses affirmations. Avec un besoin vorace de 20 millions de mètres cubes de bois par an, soit 1% des réserves mondiales, IKEA pousse à une exploitation intensive qui nuit gravement aux écosystèmes naturels.


Le reportage parcourt le monde, des forêts boréales de Suède aux plantations brésiliennes, en mettant en lumière les conséquences désastreuses de ces activités sur la biodiversité. En Roumanie, par exemple, où IKEA possède une vaste étendue de forêt, la situation est particulièrement alarmante. Là, des activistes risquent leur vie pour lutter contre un trafic de bois orchestré par des mafias, un commerce illégal auquel contribuent indirectement des entreprises comme IKEA.


Nous vous invitons à visionner ce reportage pour comprendre l'ampleur du problème. Attention, il n’est disponible que jusqu’au 03 juin 2024. Ne tardez pas !


Mais ensuite que faire ?


  • Faire pression et interpeler ces grandes entreprises en tant que client et consommateur pour qu'elles adoptent des pratiques véritablement durables.

  • Boycotter les enseignes qui manquent de transparence ou qui ont été dénoncés pour leur manque d’éthique.

  • Soutenir les associations qui enquêtent sur ces dérives (comme Disclose), et celles qui préservent et reboisent.

  • Voter pour des élus qui défendent les forêts, à toutes les échelles, jusqu’à l’Europe. Et cela tombe bien, les élections européennes commencent le 9 juin prochain ! Si vous n’êtes pas inscrit(e) sur les listes électorales, vous avez jusqu’à demain pour vous inscrire auprès de votre mairie.




Comments


bottom of page