[Que sont-ils devenus ?] De la Bolivie à l'Afrique, retour sur le parcours de Romain Brugeron, ancien volontaire CdF

February 12, 2018

Romain Brugeron, 29 ans, habite actuellement à Genève depuis juillet 2017. De la Bolivie, en passant par l’Irak ou encore le Nigeria, découvrez comment cet ancien volontaire pour l’association Cœur de Forêt a eu envie de s’engager à travers le monde entier.

 

 

Qu’est-ce qui t’a poussé à t’engager dans un volontariat avec Cœur de Forêt ?

 

Cœur de Forêt est la première organisation qui m’a fait confiance. Après mon diplôme en management, j’ai éprouvé quelques difficultés à trouver une première mission terrain, ce que je voulais absolument faire. La volonté de collaboration dès le début avec les populations locales ainsi que le parti pris original de Cœur de Forêt m’ont tout de suite attiré.

 

Quelles ont été tes missions pendant le volontariat ?

 

J’ai eu la responsabilité d’un programme de reforestation, d’apiculture et de sensibilisation à la malnutrition au travers de jardins éducatifs communautaires. J’ai coordonné le développement de ces différentes activités, et ai fait de la représentation de l’organisation au niveau local et régional.

 

Qu’as-tu tiré de cette expérience ? Qu’est-ce que cela t’a apporté ?

 

Cela a changé ma vie, sans exagération aucune. J’ai su tout de suite que c’était vers cette direction que je voulais orienter ma vie. J’ai acquis une richesse inestimable, à tous les niveaux.

 

Quel a été ton parcours suite à la Bolivie ?

 

Après mon volontariat, j’ai fait plusieurs missions pour Médecins Sans Frontières, en République Centrafricaine, à Maiduguri et à Mossoul dernièrement.

 

Quelle est ta situation aujourd’hui ? As-tu des projets pour l’avenir ?

 

Je suis chargé de recrutement à Lausanne pour la fondation Terre des Hommes. Je vais prendre la fonction de chargé de programmes pour la délégation du Burkina Faso dans un mois.

 

Quel est ton plus beau souvenir pendant ton volontariat à Coroico ?

 

Les nombreuses visites chez les producteurs, la visite de Charlotte, les animaux de la Senda Verde, Veronica, Jordan, Fernando, Juan... Il y en a tellement !

 

Que pourrais-tu dire à des jeunes qui hésitent à se lancer dans une expérience de volontariat avec Cœur de Forêt ?

 

Cela changera votre vie et votre perspective pour le monde. Et plus important encore, vous aurez la sensation d’aider des personnes qui seront dans le même temps maîtresses de leur futur, et c’est un tour de force énorme que d’arriver à joindre les deux.

 

 

Partager sur Facebook
Please reload

Posts à l'affiche

[Ouvert] Volontariat Madagascar - Appui à la recherche agronomique et aux processus de distillation

November 13, 2019

1/4
Please reload

Catégories
Posts Récents