[Bonne nouvelle] Notre projet France sélectionné par Mon projet pour la Planète

April 18, 2018

 

Plan climat : mon projet pour la planète

Le ministère de la Transition écologique et solidaire, l'Ademe et l'Agence française pour la biodiversité (AFB) ont lancé un appel à initiatives citoyennes « Mon projet pour la planète » le 16 novembre 2017. Cette démarche proposait à des personnes morales (association, start up…), de déposer leur projet sur la plateforme dédiée, dans trois domaines : l'énergie, l'économie circulaire et la biodiversité.

 

Parmi plus de 1200 porteurs de projets, 419 ont été retenus pour leur sérieux, dont le projet Cœur de Forêt « Les petites forêts françaises au service de la biodiversité et de l'adaptation aux changements climatiques ». (Voter pour le projet)

 

La suite ?

Les projets lauréats sont ensuite choisis par les citoyens du 12 avril au 11 mai 2018. Le site « Mon Projet pour la Planète » est accessible à tous les citoyens pour voter pour leurs projets préférés et sélectionner les meilleurs projets à leurs yeux.

Ceux ayant reçu le plus de votes bénéficieront d’un accompagnement financier de l'Ademe et de l'Agence française pour la biodiversité.

Nous avons donc besoin de vous pour faire grimper les votes du projet Cœur de Forêt ! La phase de votes est actuellement ouverte, et ce jusqu’au 11 mai 2018.

 

Le projet Cœur de Forêt France d’appui aux petites forêts françaises

4ème domaine forestier européen, la France possède une importante forêt qui couvre près de 30% du territoire métropolitain. Celle-ci est caractérisée par un fort morcellement du fait qu’elle appartient à près de 3,7 millions de français, soit 1 français sur 20. Loin d’être de grands propriétaires terriens, 2,2 millions de propriétaires possèdent moins d’un hectare de forêt. Ce morcellement, l’éloignement géographique des propriétaires et le manque de connaissance sur la forêt ont conduit à un abandon des forêts françaises. Les conséquences ont été aggravées par les tempêtes successives de 1999 et 2009 qui ont laissé des forêts dévastées. (Voter pour le projet)

 

De plus, les changements climatiques que nous vivons actuellement impactent les forêts. Les conditions climatiques peuvent changer rapidement mais la forêt, elle, peut mettre plusieurs siècles à s’adapter à de nouvelles conditions. L’évolution vers des hivers doux ou au contraire très froids, aura un impact sur les aires de distribution des ravageurs et pathogènes. De même pour l’intensification des périodes de sècheresse ou d’inondations, qui peuvent décimer des parcelles entières si les essences plantées ne sont pas assez diversifiées.

 

L’enjeu du projet Cœur de Forêt lancé en 2017 est de préserver les forêts françaises pour faire face au changement climatique qui les menace. Pour cela, le projet agira sur l’amélioration de la forêt, la plantation d’arbres permettant une diversification des essences et une gestion de la forêt en « futaie irrégulière ». Cette gestion douce a de multiples avantages. Elle préserve les conditions de vie stable pour la faune et la flore, augmente la résilience de la forêt et favorise la régénération naturelle des arbres. De plus elle s’harmonise au mieux avec le cycle naturel des forêts. Les actions seront ciblées auprès des petites parcelles de moins de 10 hectares et un travail conséquent sera mené afin de mobiliser et sensibiliser les propriétaires à la gestion durable et collective de leur forêt. Enfin, Cœur de Forêt accompagnera le développement de solutions de valorisation du bois et produits forestiers non ligneux de ces petites parcelles de forêts afin de diversifier les revenus des propriétaires leur permettant d’entretenir à long terme la forêt.

 

 

En quoi notre projet répond-il à l’intérêt général ?

 

Un enjeu de taille

 

Depuis 2005, Cœur de Forêt mène des projets de préservation de la forêt à l’international. Jusqu’à présent, la France n’était pas une zone privilégiée car non sujette à la déforestation. Cependant, aujourd’hui les enjeux de la forêt française ne sont pas à négliger. D’une part, près de 30% du territoire de la France est couvert par la forêt mais paradoxalement, celle-ci ne répond pas aux besoins des industriels français, ce qui entraine l’importation de bois. D’autre part, 75% de la forêt française appartient à des privés avec un morcellement des parcelles qui a conduit à l’abandon de celles-ci. Sans action, la forêt française privée va se fragiliser face aux catastrophes écologiques qui bouleversent les écosystèmes forestiers. Une nouvelle dynamique voit le jour avec la mobilisation des pouvoirs publics. En témoigne le Programme National de la Forêt et du Bois présenté en mars 2016 par Stéphane Le Foll, Ministre de la l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, pour préparer la forêt française au changement climatique tout en stimulant la production.

 

Un sujet de société

 

75% de la forêt française de métropole appartient aux particuliers, soit 3,7 millions de français. Ces forêts sont particulièrement morcelées : 2,2 millions de propriétaires possèdent moins d’un hectare de forêt. Seuls 50 000 propriétaires possèdent plus de 25 ha et représentent les ¾ de la commercialisation des bois issus de forêts privées. Il existe donc près de 3 millions de français, soit 1 français sur 20, qui possède un patrimoine forestier mais ne l’exploite pas pour diverses raisons et causes : trop petites surfaces, méconnaissances, éloignement géographique, problème de repérage des parcelles, volonté de laisser la nature faire, … (Voter pour le projet)

 

La forêt privée « abandonnée » et fragilisée

 

Dans le monde comme en France, la forêt est un véritable poumon, capteur de CO2, abris de la biodiversité, régulateur de la ressource en eau et de la qualité de l’air, protecteur des sols et producteur de produits et services. Pourtant, la forêt française même si elle est en croissance (elle a doublé depuis 1850), se fragilise. Le manque d’entretien et d’éclaircies régulières ont pour conséquences de limiter le renouvellement des arbres, leur enracinement et de les rendre plus vulnérables aux conditions extrêmes qui touchent la métropole (inondations, sécheresse, vents violents). Les modifications climatiques sont trop rapides pour une adaptation de la forêt et il s’avère nécessaire d’accompagner la régénération des forêts et les plantations d’espèces variées pour fortifier les forêts. Parallèlement, il faut aider les propriétaires de petites forêts pour qui la redynamisation des forêts atteint des prix prohibitifs.

 

La forêt, une économie durable et locale

 

La forêt française représente aussi un véritable potentiel économique pour les territoires ruraux bien souvent délaissés. Depuis quelques années des innovations redonnent au bois une seconde vie que ce soit pour la construction, l’ameublement, le bois énergie, le bois chimie, ... La forêt française représente près de 440 000 emplois, soit plus que l’industrie automobile ! Les forêts fournissent aussi de nombreux autres services et produits : tourisme, loisirs, aliments (champignons, truffe, sève, miel, …), arbres fourragers, plantes aromatiques, cosmétiques et médicinales. La forêt, une pédagogie nécessaire pour entretenir ce patrimoine La forêt française tient une place importante dans le cœur des français mais ceux-ci la connaissent peu. Lieu de randonnée, de balade sportive, de détente, … L’entretien d’une forêt peut paraitre agressif car certains arbres sont coupés. Il est donc nécessaire de sensibiliser l’opinion publique à la gestion durable qui est la clé pour maintenir une forêt vigoureuse et pour transmettre un patrimoine riche aux générations futures. (Voter pour le projet)

 

En quoi notre projet est-il innovant ou pionnier ?

 

Le projet est innovant à travers notre positionnement et les choix stratégiques que nous avons fait pour son développement : Le statut d’association d’intérêt général de Cœur de Forêt ainsi, son expérience depuis 2005 dans la reforestation, le développement de filières de PFNL ainsi que ses nombreux partenariats avec des entreprises (aromathérapie, cosmétique, parfumerie). La filière française de la Forêt et du Bois est déjà composée de multiples acteurs qui agissent avec connaissances et expériences sur le terrain. Notre rôle est d’apporter une complémentarité à ces acteurs grâce à notre regard extérieur et l’expérience acquise dans nos projets à l’international. Nous apportons de l’innovation dans la diversification des activités de la forêt. Notre approche nous permet de toucher et sensibiliser le grand public ainsi que d’impliquer les entreprises françaises afin de véhiculer les enjeux de la forêt française. La diversification des plantations, notamment à travers des modèles agroforestiers, permet de mieux faire face aux changements climatiques, et de favoriser l’adaptation de la forêt. Ex : les peuplements de hêtre, le frêne français sont fragilisés par les fortes périodes de sécheresse et par la propagation de certains pathogènes. Sur le projet en 2017, nous avons planté 36 espèces différentes d’arbres et arbustes. La mise en place d’une gestion douce de la forêt garantit l’absence de coupe rase, la permanence d’un couvert forestier qui protège de l’érosion des sols, un habitat pérenne pour la faune et la flore et une régénération naturelle favorisée. La réflexion intergénérationnelle dans le choix des projets et propriétaires sélectionnés garantit la pérennité des actions et porte une vocation pédagogique forte. De plus cet accompagnement invite les français à se reconnecter à la forêt. Notre modèle d’intervention inclut la valorisation des bois locaux et la recherche de débouchés autour des PFNL (Produits Forestier Non Ligneux). Une meilleure valorisation de la ressource en bois en sélectionnant les arbres d’intérêt permet d’éviter l’envoi systématique en bois de chauffe ou papeterie et donne la possibilité aux propriétaires bénéficiaires du projet de mieux valoriser leur forêt et ainsi d’autofinancer son entretien. (Voter pour le projet)

 

[Plus d’infos] Objectifs détaillés, planning d’activités, indicateurs, etc… : le dossier complet est disponible directement sur le site « Mon Projet pour la Planète » où vous pouvez voter pour nous.

 

Partager sur Facebook
Please reload

Posts à l'affiche

[Ouvert] Volontariat Madagascar - Appui à la recherche agronomique et aux processus de distillation

November 13, 2019

1/4
Please reload

Catégories