[Sur le terrain] Que s'est-il passé au mois de mai ?

June 1, 2018

Depuis le mois d’avril 2018, nous vous donnons rendez-vous tous les mois pour un petit résumé des activités sur les projets ! Très bonne lecture à vous.

 

En Bolivie, la pépinière de la parcelle expérimentale d’environ 500m² avance bien : nous prévoyons la plantation de 2 variétés de café différentes et les trouaisons pour environ 100 plants de ces cafés et d’essences forestières sont en cours de réalisation. Ne manque plus que le substrat, actuellement en cours d'acheminement. Junior, le technicien de suivi des cultures de café va tester prochainement différentes doses de chaux afin de mieux réguler l'acidité des sols.

 

Nous entamons sur le volet reforestation, le début de la sélection des producteurs pour la certification RAINFOREST. Nous allons ainsi capitaliser l’ensemble des informations concernant les producteurs afin de déterminer s’ils peuvent ou non entrer dans le processus de certification.

Notre technicien agroforesterie termine actuellement les relevés GPS ainsi que le suivi technique des producteurs impliqués.

 

Concernant l’apiculture, 13 ruches ont été distribuées à 13 nouveaux bénéficiaires et la période de production de la propolis est également achevée.

 

Au niveau de l’appui à la commercialisation, les recherches et démarches administratives sur la création d’une société de commercialisation en Bolivie se poursuivent.

 

Le diagnostic agraire, quant à lui, est toujours en cours de réalisation, il permettra de répondre à des questions telles que : quelles plantes associer à la coca afin de réduire l’impact environnementale de cette culture et diversifier les revenus des producteurs ? Quelles sont les choix de variétés de café faits par les producteurs de la région ? Quelle est la meilleure solution pour la production et la distribution des plants de café ? Quelle est la rentabilité des parcelles pour les producteurs en fonction des surfaces et de la main d’œuvre ? Quelles sont les organisations adoptées pour le partage de matériel au sein des organisations de producteurs de la région ? Quelle organisation adopter pour l’utilisation de fertilisant par les producteurs (production, don, formation pour production autonome, vente) ? La mise en place d’un système agroforestier café / avocat est-il pertinent ? Il comprendra également une étude plus approfondie de la filière Café afin de mieux identifier les acteurs concernés, évaluer la génération de valeur ajoutée, les modalités de regroupements des producteurs et la fixation des prix.

 

En Indonésie, la création d’une gamme de savons est toujours en test, notamment grâce à la distribution de savons à des utilisateurs tests. Les savons présentis seront principalement à base d’huiles végétales locales, d’huile essentielle (à hauteur de 3%) et de café en poudre ou poudre de riz noir pour la couleur. La réflexion sur le packaging est également en cours, avec une partie de la gamme en indonésien pour le public local et une partie en anglais pour les touristes.

 

L’inventaire botanique s’est bien déroulé, les résultats seront disponibles d’ici la fin du mois de juillet.

 

Sur le projet Madagascar Antsirabe, l’installation dans les nouveaux locaux s’est poursuivi. Et le passage de l’expert-comptable est venu clôturer les comptes 2017.

La reforestation d’environ 1000 arbres a été réalisé à Ibity, près de notre plateforme d’expérimentation. Pendant que sur Equimada Emilie et Bruto travaillent sur la modélisation du plan d'exploitation : nature des cultures, préparation du terrain, approvisionnement en boutures... un travail de réorganisation des producteurs a eu lieu, avec de nouvelles règles de participation.

 

 

 

Partager sur Facebook
Please reload

Posts à l'affiche

[Ouvert] Volontariat Madagascar - Appui à la recherche agronomique et aux processus de distillation

November 13, 2019