top of page
  • Photo du rédacteurElisa Fauvernier

Découvrez le Rapport annuel du projet Madagascar Avotra de Cœur de Forêt : anticiper et surmonter les défis climatiques.

En 2023, le cyclone Freddy frappe l’Est de Magascar, aggravant une situation déjà désastreuse. Madagascar compte désormais plus de 100 000 sinistrés, s’ajoutant aux 571 100 personnes affectées par les cyclones de 2022. En 2020, la pauvreté touchait déjà 81% de la population, avec 79,6% en milieu rural et 50,3% en ville. Une année de récession a poussé 1,8 million de Malgaches supplémentaires sous le seuil de pauvreté. Il y a urgence à agir !


Pour faire face à ces enjeux catastrophiques, nous avons lancé le projet AVOTRA, qui signifie « Accompagner la région Vatovavy dans l’Orientation vers la TRansition Agroécologique». Ce projet, financé par la Région et le Département de La Réunion et mené par nos équipes locales, vise à reconstruire et sécuriser les systèmes agricoles locaux. Nous aidons les habitants à développer des cultures vivrières et fruitières résilientes, essentielles pour leur sécurité alimentaire.



Découvrez le Rapport annuel du projet Madagascar Avotra de Cœur de Forêt : anticiper et surmonter les défis climatiques.


Le bilan de nos actions en 2023

 

En 2022, nos équipes terrain avaient géré la crise et l’urgence. En 2023, nous avons travaillé à plus long terme pour construire des infrastructures plus résistantes aux intempéries. Nous voulons aider les populations locales à anticiper et surmonter les défis climatiques. Et voici les grands résultats liés à nos actions : 10 896 arbres plantés de 22 espèces différentes, 65  productrices et producteurs accompagnés vers l’agroécologie et 503 personnes sensibilisées à la préservation des forêts. Et nous avons également :


  • En 2023, le projet Madagascar AVOTRA a réalisé des avancées significatives en menant un diagnostic agraire et forestier auprès de 396 ménages dans 14 communes de la région Vatovavy. Les principaux défis des exploitations familiales agricoles (EAF) identifiés sont les phénomènes climatiques extrêmes, les difficultés économiques et la réduction des surfaces cultivables.

  • Nous avons produit 10 896 jeunes plants sur notre site vitrine, incluant 22 espèces différentes, dont certaines vulnérables ou quasi-menacées selon l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature). Ces jeunes plants sont essentiels pour les communautés locales. Nous avons priorisé les arbres fruitiers et les arbres à rendement élevé, tout en promouvant des essences indigènes et exotiques à croissance rapide pour régénérer les écosystèmes dégradés.




  • Nous avons implanté notre parcelle de formation sur un terrain de 950 m, Cet espace est un lieu de démonstration en agroécologie et foresterie. Sur cette parcelle, 99 arbres côtoient 13 cultures vivrières : aubergines, betteraves, patates douces, courgettes, et bien d’autres. Toute la production maraîchère a été offerte à l’EPP Tsaravary pour enrichir la cantine scolaire.

  • Des sessions d’information et de sensibilisation sur le changement climatique et ses impacts ont été organisées dans 13 villages. Suite aux ateliers, nous avons constaté une large adoption de la culture sous couvert végétal. Cette technique, en réponse aux conditions climatiques difficiles de Vatovavy, apparaît comme une solution efficace contre la sécheresse.

 

Pourquoi télécharger notre Rapport annuel ?

 

  • Pour découvrir les détails de nos initiatives et images des bénéficiaires accompagnés.

  • Pour comprendre les défis spécifiques de Madagascar et les solutions innovantes appliquées.

  • Pour s'inspirer de nos actions et peut-être appliquer des pratiques similaires dans vos propres forêts ou communautés.


Notre rapport annuel est plus qu'un document : c'est la découverte du changement que nous insufflons au cœur des forêts malgaches. Téléchargez-le aujourd'hui !











Comments


bottom of page