top of page
  • Photo du rédacteurTiphanie

La brève hebdo : Premier séminaire agronome sur notre projet en Indonésie !

Dernière mise à jour : 4 janv.

Pour la première fois, nous avons organisé un séminaire agronome rassemblant 51 de nos bénéficiaires de notre projet Cœur de Forêt Indonésie. Pour découvrir un aperçu de notre accompagnement auprès des producteurs locaux, quatre chefs de communes partenaires et quatre journalistes se sont joints à l'événement.

Mardiyanto responsable agroécologie prend la parole au micro durant le séminaire

Cette occasion a permis à nos bénéficiaires de se réunir autour d'une thématique commune : les pratiques agroécologiques. Nos bénéficiaires, répartis dans les comtés de Ngada et de Nagekeo, ont eu l'opportunité de partager leurs connaissances, chacun transmettant son savoir en plantant une graine chez l'autre. Nous en sommes convaincus, le dialogue et la transmission sont des clés essentielles pour développement réussi de nos projets.



Cette intelligence collective favorise l'acquisition de compétences et, à terme, l'autonomisation ! Au programme, Mardianto, notre responsable agronome, a présenté aux bénéficiaires motivés les grands principes de l'agroforesterie. Nous souhaitons suivre notre impact ainsi que celui de nos bénéficiaires. C'est pourquoi, lors de ce séminaire, nous avons réalisé un questionnaire.


Un bénéficiaire donne son point de vue durant le séminaire

Dans ce questionnaire, 96 % de nos producteurs se sont déclarés comme "agriculteurs de profession", mais ils reconnaissent qu'il leur manque 50 % des connaissances, savoir-faire et techniques nécessaires pour mériter pleinement ce titre. Il existe donc un réel besoin de poursuivre nos formations en agroécologie. Pour terminer cette rencontre sur une note collectivement réjouissante, nous avons organisé un challenge entre nos 9 groupements de bénéficiaires.



Le groupement qui a obtenu le plus grand nombre de points selon les critères suivants a remporté un prix :

  1. La coordination : leur manière d'être actif et réactif dans la communication et la transmission d'informations,

  2. L’engagement,

  3. L’autonomie,

  4. La participation active aux discussions et réunions,

  5. Les formations et le suivi technique,

  6. L’entretien et le suivi des parcelles agroforestières.


Emmanuel Djomba, président de l'association locale distribue un chèque de 100 euros au groupement gagnant

Petite anecdote : Pendant le séminaire, Tonton Hans Aweng, le président du groupement gagnant Ngalang Tarang de la commune de Taenterong Dua, a versé une larme lors de la remise du prix de 100 euros, capital de départ pour la caisse commune du groupement.

Aujourd'hui, nous accompagnons 89 producteurs et avons établi 9 parcelles démonstratives agroforestières ainsi que 80 parcelles de diffusion.



Après une année de pratique et de transmission, nous serons bientôt fiers de vous parler de l'évolution technique de nos bénéficiaires, en voie vers l'autonomisation !


Pour en savoir plus sur notre projet en Indonésie ou sur nos autres projets à l’international et en France ?




Comments


bottom of page