• fauvernierelisa

Pourquoi faut-il soutenir la filière bois ?



🇫🇷 🌳 En France, la filière bois emploie 440 000 personnes.

Dans ce corps de métiers, on compte une large gamme de professions, allant de l’exploitation forestière jusqu'au domaine du bâtiment, de la distribution et du bois énergie, en passant par la transformation de cette ressource. Autant de savoir-faire qui font de cette filière un pilier de la transition vers une économie plus durable.

À titre comparatif, 340 000 salariés travaillent dans l’industrie automobile, dans le commerce et la réparation d’automobiles, de motocycles et de poids lourds.

À ce jour, presque 300 millions d’euros ont été accordés par l’État aux entreprises de ce secteur, dont 40 millions sont destinés au lancement de voitures autonomes. À cette somme on peut ajouter les 5 milliards d’euros de prêt qui ont récemment été garantis par l’État à l’entreprise Renault, afin de sécuriser sa trésorerie face à la crise.


De quelle aide concrète ces secteurs bénéficient-ils actuellement ?

🔎 Pourtant, si les marques automobiles tricolores emblématiques font la fierté de notre pays, l'essentiel des voitures qu’elles produisent ne sont pas assemblées en France.

On estime que la production d'une voiture rejette environ 5 tonnes de CO2 dans l'atmosphère. Mais le problème ne s'arrête pas à la fabrication des automobiles. Les véhicules eux-mêmes sont polluants, de leur fabrication à leur consommation en essence ou en lithium.


Actuellement, le plan de relance lancé par l’État n’accordera que 200 millions d’euros de subventions à la filière bois. Les ¾ seront alloués au reboisement des forêts françaises et le dernier quart à la modernisation des scieries, ce qui n’est pas suffisant.

En France, la forêt couvre 31% du territoire et si la mentalité générale tend à penser qu’elle est en bonne santé, elle est cependant menacée par une malforestation croissante, ainsi que par les changements climatiques.


La production de bois dans le cadre d’une gestion douce de nos forêts est toutefois possible. Une logique respectueuse de la biodiversité, de l’humain et des sols, avec des emplois locaux et non délocalisables, c’est la vision que porte Cœur de Forêt pour la forêt française. C’est pour cela que reboiser nos forêts est loin d’être suffisant.

L’état de nos forêts demain sera le reflet de notre capacité à gérer durablement, dès aujourd’hui, cette ressource naturelle qu’est le bois, et les forêts dont il est issu !

Pour en savoir plus sur notre vision de la gestion forestière et découvrir notre projet dans le Lot, rendez-vous directement sur la page de notre projet France Lot.

------

Sources : regionsjob.com; economie.gouv; Observatoire de la branche des services de l’automobile, Challenges

6 vues0 commentaire