• fauvernierelisa

Quelles réalités se cachent derrière la déforestation ?

Saviez-vous que dans le monde, 73% de la déforestation est engendrée par l’agriculture ?



Une forme de destruction massive et rapide : l'agriculture commerciale



L’agriculture commerciale est responsable de 40% de la déforestation mondiale. Elle approvisionne l'industrie agroalimentaire et de nombreuses filières de production de nos biens de consommation quotidienne. Cette agriculture génère une destruction rapide et massive de la forêt qui est remplacée par d’immenses parcelles de monocultures.


Avez-vous déjà entendu parler de la déforestation importée ? C’est l’importation de matières ou de produits dont la production a contribué à la déforestation, la dégradation des forêts ou à leur conversion en dehors du territoire national.


Pour calculer notre impact sur les forêts internationales, l’association Envol Vert a publié en 2018 “L’Empreinte Forêt” des français. En moyenne, l’Empreinte Forêt d’un français est de 352m², c’est 4 fois la surface d’un logement français.

Ce sont donc 352m² de forêt qui ont été rasés pour fournir la consommation moyenne de poulet, d'agrocarburants, de cuir ou encore de chocolat d'un ou d'une française...

Si notre pays ne subit pas de déforestation à proprement parlé, notre consommation a un impact important sur les forêts à l’international.



Une déforestation plus silencieuse : l'agriculture de subsistance



33% de la déforestation mondiale est engendrée par l'agriculture de subsistance, celle qui permet aux petits producteurs de nourrir et subvenir aux besoins de leur famille.

Elle est pratiquée par un peu plus d'1 milliard de personnes alors même que l'agriculture familiale permet la production de 70% de la nourriture dans le monde*. Ainsi s’ils sont acteurs de la déforestation, les petits producteurs sont également les premières victimes de la déforestation et du changement climatique.


Ce constat met en évidence l'importance d'agir sur les techniques agricoles des petits producteurs pour préserver durablement les forêts. S'arrêter à la plantation d’arbres pour reconstituer des forêts n'est ainsi pas une réponse à la préservation des forêts menacées par cette cause !


Pour avoir de l'impact, Cœur de Forêt agit donc sur les causes directes de la déforestation, en menant des actions agricoles et sociales avec les populations locales ! Cela nécessitent d'expérimenter et de former les producteurs à de nouvelles techniques agroécologiques pour réduire la pression sur les forêts.


Sans une vision commune visant à préserver les forêts dans le temps, le cercle vicieux de la déforestation ne pourra prendre fin.



L'impact de Cœur de Forêt


C’est pour cela que cette année encore, Cœur de Forêt a continué d’accompagner les petits producteurs et les familles de propriétaires en les sensibilisant à une meilleure connaissance des forêts, à des modes de gestion et de culture raisonnées et durables afin qu’ils deviennent acteurs de la préservation des forêts.


Ainsi en 2021, en plus d’avoir planté plus de 400 000 arbres, les actions menées sur nos différents projets ont permis de :

🐝 Accompagner 57 apiculteurs en Bolivie.

📖 Former à la transition écologique 20 producteurs à Madagascar et 50 producteurs en Indonésie.

💬 Sensibiliser et accompagner 21 familles de producteurs en France.

🔎 Réaliser 3 diagnostics forestiers ainsi qu'1 inventaire faunistique en Bolivie et à Madagascar.

🙋🙋‍♀️ Et de nombreuses animations de sensibilisation !


Pour les plus curieux, les rapports annuels 2021 vous seront dévoilés dans les semaines à venir ! Abonnez-vous à notre newsletter pour ne pas les manquer :


* fao 2014 (Food and Agriculture Organization - ONU)