top of page
  • Photo du rédacteurTiphanie

Saison hivernale 2024 Cœur de Forêt France Sud-Ouest : entre défis et réalisations

Une météo capricieuse


Une prairie gorgée d'eau en Bouriane début mars 2024
Une prairie gorgée d'eau en Bouriane début mars 2024

La saison hivernale 2024 s'est avérée riche en défis, notamment en raison de notre dépendance aux conditions météorologiques. Les précipitations abondantes, ponctuées de brèves périodes de froid, mais d’une douceur remarquable, ont complexifié la mise en œuvre de nos travaux prévus. Bien que les pluies soient essentielles, leur abondance a parfois nécessité le report de certaines coupes et plantations pour préserver l'intégrité des sols. Malgré ces obstacles, notre équipe reste déterminée à mener à bien nos missions.




Des partenariats essentiels

Les acteurs du « faire » sont encore trop peu nombreux sur nos territoires. Malgré cela, nous avons tout de même réussi à tisser des liens. C’est suite aux nombreuses rencontres, tout au long de l’année, avec des pépiniéristes, entrepreneurs, planteurs, que nous consolidons progressivement notre réseau.


Des réalisations significatives

Malgré ces défis, la saison hivernale a été marquée par la concrétisation de plusieurs projets importants. Notamment, nous avons planté 23 300 arbres chez 30 propriétaires, dans des contextes variés tels que des terrains agricoles ou des zones de reboisement.


Plantation d'un chêne chez la famille Ciavaldini
Plantation d'un chêne chez la famille Ciavaldini

Ces réalisations ont été rendues possibles grâce à la collaboration avec des entrepreneurs et des partenaires dévoués. Nous tenons à remercier Entreprise PIRES, Florian Mouroz, Corentin Golard, Adrian Valette, Campagnes vivantes 82.


Alexandre Jugie, entrepreneur
Alexandre Jugie, entrepreneur
Frantz Veillé, technicien forestier
Frantz Veillé, technicien forestier

Actions d'améliorations concrètes

Nous avons entrepris des travaux d'amélioration sur 18 hectares de bois, offrant ainsi un coup de pouce nécessaire à l’orientation vers une sylviculture mélangée à couvert continue, en suivant l’adage des experts qui l’ont conceptualisé : « Copier la nature, hâter son œuvre ». Nous avons également accompagné 8 propriétaires dans leurs démarches sylvicoles, en collaboration avec 6 entrepreneurs locaux.


Malgré les aléas climatiques, nous avons mené à bien plusieurs coupes :

-            Le choix de deux petites coupes soit 0.9 hectare de conversion,

-            Une coupe jardinatoire sur 2.2 ha en Bouriane dans le Lot,

-            Un chantier de récolte de Douglas dépérissant en Aveyron avec la création de trouées où nous allons intervenir pour enrichir progressivement le peuplement par une plantation en point d’appuis. C’est-à-dire de planter dans ces trouées des plants en densité serrées.  Cela permet aussi d'approvisionner divers acteurs de la filière bois.

Sur ces différentes coupes, nous avons approvisionné :

-            La scierie associative Au Coin des Scieurs en Dordogne, avec 231 m³ de douglas charpente, de fermettes et de châtaigniers,

-            Une scierie lotoise avec 220 m³ de Douglas, de palette et de charpente,

-            Des charpentiers indépendants de l’Aveyron avec 42 m³ de Douglas.

 

Valorisation des ressources forestières


Récolte du bois marqué, respectueux de la SMCC chez un de nos prorpiétaires
Récolte du bois marqué, respectueux de la SMCC chez un de nos prorpiétaires

Enfin, notre travail de mise en relation a permis de valoriser une partie des bois récoltés lors de nos travaux, contribuant ainsi à la cohérence de notre action. Ces succès témoignent de l'importance de notre engagement en faveur de la préservation et de la valorisation des forêts.

Cet hiver a été une période intense, marquée par des défis, mais aussi par de belles réussites, grâce à l'implication de toute notre équipe et de nos précieux partenaires.






Nous encourageons chacun à se joindre à nous et à soutenir notre projet en parrainant un arbre. Ensemble, nous pouvons faire la différence et œuvrer pour un avenir où l'humain et la forêt coexistent en harmonie.

Comments


bottom of page