• Alice Gontier

La déforestation fait plus peur qu'Halloween

Dernière mise à jour : 18 déc. 2020

Halloween, ce jour où l’on aime se faire peur...

Nous vous partagerons des chiffres réellement effrayants et bien moins amusants sur la déforestation.


Chaque année, les surfaces incendiées dans le monde représentent 350 millions d’hectares soit environ 6 fois la surface de la France. (selon la FAO)



95% de ces incendies sont dus à l’homme. Qu’ils soient de source volontaire ou non, ils se multiplient avec le réchauffement climatique. Les forêts sont de plus en plus vulnérables face au feu, face à l’assèchement de la végétation, la diminution des précipitations, ainsi que la diminution du niveau des nappes phréatiques.


Avec 580 000 kilos de CO2 émis par hectare de forêt tropicale déforestée (selon le GIEC, cette destruction des forêts ne fait qu’accélérer la pollution mondiale. On estime que leur destruction provoque 20% des émissions de gaz à effets de serre au niveau mondial. C’est à dire la 3e source d’émission au monde.


Cessons de penser que nous sommes incapables de changer le cours des choses. Pour éviter ces catastrophes, en plus de se demander comment répondre à ces crises, il faut prendre en compte l’importance cruciale des espaces naturels. Il est essentiel d’apprendre leur rôle dans la préservation de la biodiversité, autant que leur fonction de réduction des risques ( érosion des sols, glissements de terrains, pollution de l’air ).


Préserver les forêts et reboiser intelligemment les zones en danger sont nécessaires.

1 vue0 commentaire