top of page
  • Photo du rédacteurAlice Gontier

Les forêts sont-elles sauvages ?

Dernière mise à jour : 26 juin

Notre lien indissociable avec les forêts

Nous vivons dans un monde où la nature et l'humanité se côtoient, se mêlent, et parfois, s'affrontent. Les forêts, vastes étendues d'arbres majestueux, de faune diverse et de flore luxuriante, sont au cœur de cette interaction. Nous les percevons souvent comme sauvages, des sanctuaires intouchés par les sociétés humaines, mais est-ce vraiment le cas ?




La véritable nature des forêts

Les forêts respirent. Elles vivent. Elles abritent une biodiversité incroyable, essentielle à notre survie et à celle de la planète. En effet, 80% de la biodiversité terrestre se trouve dans les forêts. Chaque arbre, chaque espèce joue un rôle crucial dans l'équilibre de la nature. Un seul hectare de forêt tropicale peut abriter jusqu'à 100 000 espèces d'insectes.

Mais, les considérer uniquement comme des espaces sauvages serait réducteur. Nous y puisons des ressources, nous y trouvons refuge et inspiration. Les forêts sont des espaces de vie, d'apprentissage et de connexion.

On estime notamment que plus de la moitié du produit intérieur brut (PIB) mondial, dépend à un degré modéré ou élevé des services écosystémiques, dont les services fournis par les forêts. Et à côté de cela les forêts plantées s’étendent sur 294 millions d’hectares (soit 7 % de la superficie totale des forêts) et en France, 80 % de la forêt française a moins de 100 ans.


Et l’emblématique forêt Amazonienne dans tout ça ?

Oubliez l'image d'une jungle sauvage et intouchée. Les recherches récentes, notamment celles d'Anna Roosevelt, révèlent une tout autre histoire. Loin d'être isolés, les peuples anciens d'Amazonie ont créé des sociétés florissantes. Ils ont cultivé le maïs, innové avec la céramique et transformé la forêt de façon durable.

Ces découvertes bouleversent l'idée reçue d'une Amazonie sauvage et intacte. Les Amérindiens se révèlent être des bâtisseurs habiles, des agriculteurs ingénieux, et non de simples survivants face à la nature.

Ce passé nous montre l'Amazonie sous un nouveau jour : une terre de collaboration humaine et naturelle, pleine de leçons pour nos sociétés modernes. L'Amazonie n'a jamais été une "forêt vierge" au sens strict. Elle est le résultat d'une cohabitation millénaire, riche et complexe.


L'impact humain sur les forêts

Il est indéniable que notre empreinte sur les forêts est profonde. La déforestation, la pollution et le changement climatique menacent leur existence même. 30% des espèces d’arbres sont menacées d'extinction et chaque année, 10 millions d'hectares de forêts disparaissent.

Pourtant, nous avons aussi le pouvoir de les protéger, de les restaurer et de les faire prospérer. Notre relation avec les forêts n'est pas à sens unique ; c'est un échange, un partage, une responsabilité commune.


Notre appel à l'action

Les forêts sont-elles sauvages ? Cette question, à l'occasion de la Journée mondiale de la vie sauvage, nous invite à réfléchir sur la nature véritable des forêts. Au-delà de leur apparence sauvage, elles sont intimement liées à notre existence, influencées par nos actions, mais aussi essentielles à notre futur. Chez Cœur de Forêt, nous croyons en une coexistence harmonieuse et durable entre les forêts et l'humanité. Rejoignez notre cause, agissons ensemble pour la préservation et la restauration des forêts.

Comments


bottom of page