top of page
  • fauvernierelisa

Rapport Annuel 2021 : Projet Bolivie [1/2]

Dernière mise à jour : 18 oct. 2022



Partie 1 : Reforestation et agroforesterie



Production des plants en pépinière


En Bolivie, le contexte politique et sanitaire reste toujours compliqué sur l’année 2021. Malgré l’élection en 2020 du nouveau président les tensions politiques autour du marché de la Coca se font toujours sentir dans tout le pays. Les décisions de l’ancien président Evo Morales de créer un nouveau syndicat de régulation des permis de vente de Coca dans la région Chaparé, a permis de vendre la Coca à bas coût, entraînant des instabilités face aux producteurs de Coca.



Si le Covid-19 était toujours présent, les frontières ont tout de même rouvert leurs portes en août 2021 après plus d’un an de fermeture.


Pour la campagne 2021/2022 notre objectif était de 30 000 arbres plantés. Pour atteindre ce chiffre ambitieux, les mises en pépinières des plants ont commencé dès le mois de mai 2021. Avec l’expansion du projet, notre objectif a progressé de 10 000 arbres par rapport à l’année 2020. La pépinière du projet ne disposait pas d’une capacité suffisante et nous avons ainsi mis en place une seconde pépinière provisoire d’une capacité de 10 000 plants.


Au total, ce sont 31 506 arbres plantés de 14 espèces différentes, forestières, fruitières et/ou mellifères : Serebó (Toco blanco), Schizolobium amazonicum (Toco colorado), Parka pendula (Cedro colorado), Cedrela odorat (Ceibo), Erytrhina poeppigiana (Pacay machete), Inga feuilleei (Pacay Cola de mono), Inga edulis (Huasicucho), Centrolobium ochroxylum (Roble), Amburana cearencis (Tajibo amarillo), Tabebuia chrysantha (Leocaina), Leocaena leucocephala (Astrapeas), Dombeya wallichii, Pericallis webbii (Fleu de Mai) et Annona cherimola (Chérimolier).


Reforestation communautaire



Cette année l’une des principales volontés du projet était d’améliorer l’efficacité de ses campagnes de reboisement et pouvoir assurer l’objectif en hausse de 10 000 arbres à planter. Pour cela, nous avons mis en place une nouvelle stratégie dans la sélection des partenaires, en en sélectionnant moins mais pour des surfaces à reboiser plus grandes. Deux partenariats principaux ont été signés avec l’appui de l’association Caritas qui intervient également en Bolivie.



La Communauté de Mururata : a signé une convention prévoyant la plantation de 8 500 arbres. Au total la communauté a même dépassé son objectif avec 9 283 arbres plantés. La mairie de Coroico a rejoint ce partenariat en proposant de rémunérer la main d’œuvre nécessaire lors de la plantation. Cette participation de la mairie assure notamment l’embauche de femmes de la communauté. Afin de s’assurer de l’intérêt de cette campagne et de rassembler les conditions de sa réussite, une étude préliminaire du terrain comportant une analyse des sols a été menée.


La Communauté de Santiago grande : la convention prévoyait initialement 10 000 arbres plantés. De grand conflits au sein de la communauté sur l’exactitude de l’appartenance des terrains à reforester nous a malheureusement amené à mettre un terme au partenariat.


Pour pallier le départ de la communauté de Santiago et atteindre les objectifs de plantations de l’année 2021/2022 d’autres partenaires ont été sélectionnés. On retrouve par exemple un parc local, ainsi que l’AOPEB (Asociacion de Organizaciones de Productores Ecologicos de Bolivia), une association qui vient en appui des organisations de producteurs suivant des pratiques écologiques en Bolivie, mais aussi grâce aux associations Caritas et Alcaldia.



Suivi des plantations


En parallèle des plantations, les visites de suivi post-reboisement de la campagne 2020/2021 ont été finalisées. Au premier semestre 2021, 6 journées ont été dédiées à la supervision de la plantation de la campagne 2020/2021, et 10 visites de suivi des plantations ont été réalisées. Puis, au mois de juillet, les visites d’inspection des parcelles pour la campagne 2021/2022 ont pu débuter. Au total, 16 visites ont été réalisées chez des producteurs individuels afin d’étudier leurs terrains et 4 visites ont eu lieu sur des terrains communautaires. Au cours du 4ème trimestre 2021, 4 journées de supervision des plantations de la campagne 2021/2022 ont été organisées auprès de communautés. L’une de ces journées a eu lieu sur le terrain de l’association afin de faire découvrir nos actions sur le projet.



Étude des écosystèmes


Dès la réouverture des frontières du pays, Aurélia, volontaire en service civique a pu rejoindre le projet et débuter sa mission : la réalisation d’un diagnostic forestier sur notre région d’intervention. Suite à une analyse bibliographique, elle a procédé à une première lecture de paysage et a visité 3 municipalités différentes. Son travail est retracé dans un guide d’enquête qui regroupe l’historique des zones étudiées, ainsi que les besoins et contraintes identifiées. En 2022 son diagnostic complet sera établi.


ou télécharger le rapport dans son intégralité




bottom of page